banner image

L’eau

L’industrie nucléaire canadienne adopte une approche respectueuse des milieux aquatiques, et la technologie nucléaire continue de faire progresser les moyens de fournir de l’eau potable à un plus grand nombre de personnes dans le monde.

Les centrales nucléaires utilisent beaucoup d’eau pour refroidir les réacteurs nucléaires. Cela ajoute un peu de chaleur à l’eau, et rien d’autre. Cette eau légèrement plus chaude est soigneusement surveillée pour en réduire les répercussions sur la vie aquatique. Les systèmes de prise d’eau sont suffisamment profonds et comportent des barrières de protection pour réduire les répercussions sur les poissons et sont conçus de manière à éviter le piégeage des poissons. Les systèmes d’évacuation de l’eau refroidissent l’eau avant qu’elle ne soit renvoyée dans le plan d’eau.

De plus, la technologie nucléaire a trouvé des moyens de traiter l’eau au profit des personnes touchées par la pénurie d’eau.

Dessalement de l’eau

L’eau est abondante, mais personne ne peut boire de l’eau salée. Près d’un quart de milliard de personnes dans le monde dépendent du dessalement. Il existe plusieurs façons d’éliminer le sel de l’eau : l’osmose inverse et la distillation sont les plus courantes. Cependant, elles nécessitent de grandes quantités de chaleur.

Les centrales nucléaires sont bien adaptées pour fournir cette chaleur. L’utilisation de la chaleur résiduelle des réacteurs nucléaires pour faire bouillir l’eau de mer peut être relativement peu coûteuse. Actuellement, les coûts du dessalement nucléaire sont comparables à ceux des combustibles fossiles, mais sans les émissions de gaz à effet de serre.

À mesure que la technologie nucléaire se développe, son coût pourrait baisser au point de devenir abordable dans les pays en développement, où les populations sont particulièrement vulnérables à la pénurie d’eau.

Purification de l’eau contaminée par des colorants

L’industrie textile est responsable d’une grande quantité de la pollution de l’eau, estimée à 20 % du total de la pollution mondiale. Les méthodes traditionnelles de purification de l’eau n’éliminent pas une grande partie des produits chimiques nocifs résultant de la teinture des vêtements.

Un faisceau d’électrons, généré par des procédés nucléaires, peut rompre les liaisons chimiques les plus fortes présentes dans les impuretés de l’eau, laissant des impuretés plus petites qui peuvent être éliminées plus facilement. En 2017, la Chine a ouvert sa première installation de traitement de l’eau par rayonnement.

Image for Produits de consommation
Section suivante

Produits de consommation

L’industrie nucléaire canadienne adopte une approche respectueuse des milieux aquatiques, et la technologie nucléaire continue de faire progresser les moyens…