banner image
News Releases

Formation d’un nouveau partenariat entre des groupes de l’industrie nucléaire canadienne et roumaine, afin de promouvoir la coopération dans le domaine des programmes nucléaires civils

L’Association nucléaire canadienne (ANC) signe un Protocole d’entente (PE) avec Romanian Atomic Forum Association (ROMATOM)
novembre 30, 2021

PARIS (le 30 novembre 2021) – L’Association nucléaire canadienne (ANC) et Romanian Atomic Forum (ROMATOM) ont signé un protocole d’entente (PE) visant à promouvoir l’utilisation et la croissance de l’énergie nucléaire civile par le biais d’activités d’exploitation florissantes et de politiques efficaces, ainsi qu’à favoriser leurs échanges commerciaux et les investissements dans ce secteur.

Le PE s’appuie sur un solide partenariat collaboratif entre les deux pays dans le domaine nucléaire. Il est axé sur les efforts visant à mettre au point et à déployer de nouveaux grands réacteurs CANDU; à remettre en état et à prolonger la durée de vie des réacteurs existants; ainsi qu’à promouvoir les petits réacteurs modulaires, les réacteurs avancés et les activités connexes de recherche, de développement et d’innovation au sein des deux pays, ainsi que dans les États tiers.

La signature du PE est intervenue à l’ambassade du Canada à Paris à l’occasion du Salon du World Nuclear Exhibition, en présence du ministre roumain de l’Énergie, M. Virgil-Daniel Popescu; du président-directeur général de l’Énergie atomique du Canada Limitée (EACL), M. Fred Dermarkar; et de la Chargée d’affaires à l’ambassade du Canada en France, Mme Amy Baker.

« La signature de ce PE s’inscrit dans le cadre de notre programme international de partenariats avec les principales organisations de l’industrie nucléaire à travers le monde », a déclaré le président-directeur général de l’ANC, M. John Gorman. « Le partenariat nucléaire entre le Canada et la Roumanie remonte à plusieurs décennies. L’énergie nucléaire joue déjà un rôle majeur dans l’approvisionnement en électricité de la Roumanie, grâce aux deux réacteurs CANDU de la centrale de Cernavoda. De plus, la Roumanie a adopté un plan énergétique qui prévoit la construction de deux nouveaux réacteurs CANDU à Cernavoda d’ici 2031 ainsi que la réfection d’une unité existante entre 2026 et 2028. »

« Je suis ravi d’avoir l’occasion, à la veille de la fête nationale en Roumanie, de signer un partenariat au nom de l’industrie nucléaire roumaine, entre le Romanian Atomic Forum et l’Association nucléaire canadienne, qui renforce nos liens traditionnels avec l’industrie nucléaire canadienne. La Roumanie s’est fermement engagée à poursuivre et à développer son programme nucléaire, en préconisant l’énergie nucléaire dans le cadre du “Pacte vert pour l’Europe”, aux côtés d’autres technologies énergétiques à faible émission de carbone. La signature de l’entente d’aujourd’hui inscrit l’industrie nucléaire roumaine, fortement ancrée dans la zone européenne, dans un cadre transatlantique, ce qui nous permettra de contribuer à la lutte en faveur d’une Planète propre. » – Teodor Chirica, président émérite de ROMATOM.

En vertu du PE, les deux organisations conviennent également de ce qui suit : 

  • Approfondir la collaboration entre la Roumanie et le Canada dans le domaine du commerce et des investissements favorables à l’énergie nucléaire civile, compte tenu des relations fructueuses qui existent déjà entre les industries nucléaires de ces deux pays.
  • Explorer les intérêts mutuels dans les politiques nucléaires civiles, notamment le rôle du nucléaire dans l’atténuation des changements climatiques et l’intégration de l’énergie nucléaire aux énergies renouvelables.
  • Multiplier les efforts de manière concertée en vue de promouvoir les énergies propres et militer en faveur d’une taxonomie mondiale qui inclut le nucléaire.
  • Favoriser la coopération dans des domaines connexes à l’énergie nucléaire, tels que les isotopes médicaux et la production d’hydrogène propre.
  • Coopérer dans les domaines touchant la formation et le perfectionnement des ressources humaines au sein des deux pays.

Veuillez lire le PE en cliquant ici.

À propos de l’ANC

Depuis 1960, l’Association nucléaire canadienne (ANC) est le porte-parole national de l’industrie nucléaire au pays. De concert avec ses membres et toutes les communautés d’intérêts, l’ANC fait valoir l’industrie à l’échelle nationale et internationale, collabore avec les gouvernements sur les politiques touchant le secteur et s’emploie à mieux faire connaître l’importance que représente la technologie nucléaire pour l’environnement, l’économie et le quotidien des Canadiens.

À propos de ROMATOM

Le Romanian Atomic Forum Association (ROMATOM ou Association atomique roumaine) a été créé en 2001 et recense 44 membres à l’heure actuelle, lesquels sont actifs dans le domaine nucléaire civil, depuis la recherche, l’ingénierie, la fabrication d’équipements, la construction et l’installation, jusqu’à l’exploitation et l’entretien des installations nucléaires, en tenant compte de chaque étape du cycle nucléaire. ROMATOM encourage l’utilisation sécuritaire de l’énergie nucléaire, participe aux consultations publiques au niveau national et européen sur des thématiques prioritaires pour ses membres, représente les intérêts de l’industrie par le biais de partenariats avec des associations nationales et internationales, et s’implique auprès d’autres instances, notamment FORATOM, l’association de l’industrie nucléaire européenne.

Personne-ressource pour les médias :

Catalin Minea
Directrice générale
Romatom.secretary@gmail.com
secretariat.general@romatom.org.ro

Personne-ressource pour les médias :

Chelsea Ferguson
Agente de communications
communications@cna.ca