banner image

Radiothérapie

À faibles doses de rayonnement, les cellules peuvent se réparer elles-mêmes. À fortes doses, les rayonnements peuvent provoquer des mutations susceptibles d’affecter la santé des cellules et de potentiellement causer le cancer. En radiothérapie, une dose extrêmement élevée endommage uniquement les cellules ciblées, de sorte à les détruire en arrêtant leur reproduction.

Les cellules cancéreuses sont plus sensibles aux rayonnements parce qu’elles se développent et se reproduisent plus vite que les cellules normales (ce qui définit le cancer, une croissance incontrôlée). Étant donné que les cellules cancéreuses se développent très rapidement, il est possible de leur administrer une dose de rayonnement mortelle tout en épargnant le tissu sain voisin. De plus, les cellules cancéreuses possèdent souvent des mécanismes de réparation inefficaces, de sorte que des dommages causés par les rayonnements dont une cellule normale se rétablirait habituellement détruiront souvent une cellule cancéreuse.

La radiothérapie utilise les rayonnements pour détruire les cellules cancéreuses.  Il en existe trois techniques principales.

  • La radiothérapie par faisceau externe utilise une source de rayonnement intense (tel que le cobalt 60 ou une machine appelée accélérateur linéaire) pour irradier à fortes doses la tumeur depuis l’extérieur. La dose de rayonnement, émise sous de nombreux angles, est soigneusement adaptée au contour du tissu ciblé, limitant le rayonnement aux tissus sains. En 1951, Sylvia Fedoruk, Harold E. Johns et Roy Errington ont été les premiers à utiliser le cobalt 60 pour la radiothérapie.
  • Les injections de l’iode 131 qui se concentre naturellement dans la glande thyroïde de la même manière que le sel iodé ne sont généralement utilisées que pour traiter les cancers ou d’autres affections de la thyroïde.
  • L’implantation (également appelée curiethérapie) consiste à introduire par voie chirurgicale des sources radioactives dans le corps. Il est possible de réaliser provisoirement cet acte en administrant par cathéter plusieurs traitements sur une période de quelques heures ou de jours ou de façon permanente en laissant les sources radioactives décroître naturellement dans la tumeur. Bien qu’elle soit invasive, cette méthode de radiothérapie est également très efficace.

Des chercheurs canadiens ont contribué à la mise au point de cette méthode d’utilisation ciblée des rayonnements pour tuer les cellules cancéreuses et laisser les autres cellules en bonne santé.

Image for Isotopes médicaux
Section suivante

Isotopes médicaux

Les isotopes médicaux sont la pierre angulaire de la médecine nucléaire. Cette branche de la science médicale utilise des sources radioactives, des atomes et des molécules pour diagnostiquer,…