banner image

Industrie

Qu'il s'agisse de prendre rapidement des mesures de routine ou de tester et analyser des produits et des équipements sans les endommager, la technologie nucléaire a de nombreuses utilisations industrielles.

Jauges nucléaires

Une jauge nucléaire est un appareil utilisé dans plusieurs applications de construction et industrielles pour effectuer rapidement des mesures de routine. L’appareil se compose d’une source radioactive et d’un détecteur permettant de mesurer le rayonnement qui interagit avec l’objet mesuré. Lorsqu’un objet est placé entre la source et le détecteur, la différence de rayonnement captée par le détecteur peut fournir des informations utiles sur l’objet, telles que son épaisseur, sa densité ou sa composition chimique.

Il existe deux principaux types de jauges nucléaires :

  • Les jauges fixes sont mises en place en permanence pour analyser un procédé industriel. Elles peuvent, par exemple, donner une lecture continue du niveau de remplissage d’un pipeline, de la densité des matériaux qui le traversent ou de l’épaisseur des produits sur une bande transporteuse.
  • Les jauges nucléaires portatives peuvent être utilisées pour analyser les parois de trous creusés dans le sol, afin d’identifier des gisements minéraux, ou de rechercher des grottes souterraines ou d’autres formations susceptibles de rendre un site de construction instable.

Les entreprises qui utilisent des jauges nucléaires au Canada reçoivent des permis d’exploitation délivrées par la Commission canadienne de sûreté nucléaire, qui fixe des règles strictes en matière de santé et de sûreté. Les travailleurs sont surveillés pour déceler toute exposition aux rayonnements par ces appareils et sont systématiquement considérés comme les utilisateurs de sources professionnelles de rayonnement les moins exposés au Canada, recevant des doses de rayonnement supplémentaires bien inférieures aux niveaux moyens de rayonnement naturel.

Essais non destructifs

Comment connaître le degré de force de la glace sur un lac gelé? C’est facile, si vous êtes prêt à la briser. C’est le problème auquel de nombreuses industries font face : la nécessité de tester ou d’analyser les produits et les équipements sans les endommager.

Il existe différentes méthodes d’essais non destructifs (END). Deux des plus répandues font appel au rayonnement et à des substances nucléaires :

  • La radiographie industrielle est un moyen portatif de vérifier la qualité des soudures pendant la construction et l’inspection des pipelines, de cuves sous pression et d’importants éléments structurels. Elle est également employée pour déterminer l’emplacement de matériaux noyés dans d’autres, comme par exemple un conduit d’eau ou d’électricité traversant du béton. Cette méthode utilise une caméra radiographique. Il s’agit d’un appareil fortement blindé qui, au lieu de la lumière, utilise le rayonnement d’un émetteur gamma tel que le cobalt 60 ou l’iridium 192. L’image peut être analysée pour évaluer la qualité d’une soudure et déterminer si l’objet peut être utilisé sans danger.
  • La neutronographie fait appel à une source de rayonnement neutronique plutôt qu’à un émetteur gamma. Il existe des sources portatives de neutrons, mais la neutronographie est généralement effectuée dans des réacteurs nucléaires de recherche, tels que le réacteur nucléaire McMaster à Hamilton, en Ontario.

Les neutrons interagissent mieux que les rayons gamma avec les matières organiques et l’eau; la neutronographie est donc une méthode plus efficace pour détecter les dommages attribuables à la corrosion ou à l’humidité. Cette méthode est également utilisée pour vérifier l’intégrité des composants d’aéronefs, ce qui rend les vols plus sûrs.

Image for Voyages spatiaux et maritimes
Section suivante

Voyages spatiaux et maritimes

Qu'il s'agisse de prendre rapidement des mesures de routine ou de tester et analyser des produits et des équipements sans…