Technologie CANDU

Avantages de la technologie CANDU

Les réacteurs CANDU, qui ont été inventés au Canada, utilisent de l’oxyde de deutérium (aussi appelé « eau lourde ») comme modérateur et de l’uranium comme combustible. Le terme « CANDU » est une contraction de CANada Deutérium Uranium.

CANDU fuel bundle

Grappe de combustible CANDU. Source : Société de gestion des déchets nucléaires.

Ces réacteurs sont les seuls à utiliser comme combustible de l’uranium naturel, c’est-à-dire non enrichi. Moyennant certaines modifications, ils peuvent aussi utiliser de l’uranium enrichi ou un mélange de combustibles, voire du thorium. Les réacteurs CANDU peuvent donc facilement utiliser les matières fissiles retirées des armes nucléaires, ce qui aide à réduire les arsenaux nucléaires mondiaux.

Alors que la plupart des autres modèles doivent être mis à l’arrêt avant le rechargement, les réacteurs CANDU peuvent être rechargés pendant qu’ils fonctionnent à plein régime. De plus, comme il n’est pas nécessaire d’enrichir l’uranium naturel, le coût du combustible des réacteurs CANDU est très faible.

Les réacteurs CANDU sont particulièrement sûrs. Ils font appel à des systèmes de sûreté indépendants du reste de la centrale et comportent trois dispositifs de secours pour chaque dispositif de sûreté essentiel. Cette redondance renforce la sûreté générale, tout en permettant de tester le système de sûreté pendant que le réacteur fonctionne à plein régime.

CANDU reactor schematic - French

Source : Candu.

Réacteurs CANDU au Canada

À l’heure actuelle, 19 réacteurs CANDU sont en exploitation au Canada, soit 8 à Bruce Power, 6 à Pickering, 4 à Darlington et 1 à Point Lepreau.

CANDU reactors in operation in Canada
Réacteur Puissance nette (MWe) Mise en exploitation
Bruce A : Tranche 1 750 1977
Bruce A : Tranche 2 750 1977
Bruce A : Tranche 3 750 1978
Bruce A : Tranche 4 750 1979
Bruce B : Tranche 1 817 1985
Bruce B : Tranche 2 817 1984
Bruce B : Tranche 3 817 1986
Bruce B : Tranche 4 817 1987
Darlington : Tranche 1 881 1992
Darlington : Tranche 2 881 1990
Darlington : Tranche 3 881 1993
Darlington : Tranche 4 881 1993
Pickering A : Tranche 1 515 1971
Pickering A : Tranche 4 515 1973
Pickering B : Tranche 1 516 1983
Pickering B : Tranche 2 516 1984
Pickering B : Tranche 3 516 1985
Pickering B : Tranche 4 516 1986
Point Lepreau 680 1983

 

Bruce Power

Les huit réacteurs CANDU du site de Bruce Power, sur la rive du lac Huron à Tiverton, en Ontario, en font l’une des centrales nucléaires les plus puissantes dans le monde.

La tranche 1 a été mise hors service en 1997 et la tranche 2, en 1995. Ces deux réacteurs ont fait l’objet de projets de prolongation de la durée de vie à compter de 2006 et ont été raccordés au réseau en 2012. Ils devraient fournir aux ménages ontariens une alimentation en électricité sûre et fiable pour les 25 à 30 prochaines années.

Bruce Power nuclear power plant

Centrale nucléaire de Bruce Power.

Darlington

La centrale Darlington occupe le deuxième rang parmi les centrales nucléaires canadiennes pour la production d’électricité totale. Ses quatre réacteurs CANDU appartiennent à Ontario Power Generation (OPG), qui en assure l’exploitation. Cette centrale peut produire 31 millions de mégawattheures par an, soit assez d’électricité pour alimenter plus de 2,5 millions de ménages.

OPG a annoncé en février 2010 son intention d’aller de l’avant avec la planification détaillée de la réfection à mi-vie de la centrale Darlington.

Darlington nuclear power plant

Centrale nucléaire Darlington.

Pickering

La centrale Pickering est la plus petite centrale nucléaire commerciale de l’Ontario. Ses quatre réacteurs CANDU – les moins puissants au pays – appartiennent à Ontario Power Generation (OPG), qui en assure l’exploitation. Malgré leur faible puissance, les réacteurs Pickering peuvent alimenter en électricité jusqu’à 2,5 millions de ménages.

Pickering nuclear power plant

Centrale nucléaire Pickering.

Point Lepreau

La centrale Point Lepreau est dotée du premier réacteur CANDU 6 qui a atteint la criticité et est entré en exploitation commerciale et pour lequel un permis d’exploitation a été délivré. Il appartient à Énergie Nouveau-Brunswick (Énergie NB), qui en assure l’exploitation. Cette centrale assure environ 30 % de la production d’électricité de la province.

Gentilly-2

La centrale Gentilly-2, également équipée d’un réacteur CANDU 6, est la propriété d’Hydro-Québec. La centrale, dont la construction a débuté en 1974, a été exploitée par cette société d’État à compter de sa mise en service en 1983 jusqu’à son arrêt effectué en toute sûreté en 2012.

Réacteurs CANDU dans le monde

Le Canada a exporté des réacteurs CANDU en Argentine, en Chine, en Corée du Sud, en Inde, au Pakistan et en Roumanie. On en compte 31 en exploitation dans le monde, sans compter 16 réacteurs en Inde, qui s’inspirent de la technologie CANDU sans être à proprement parler des réacteurs CANDU.

Réacteurs CANDU en exploitation dans le monde
Pays Type de réacteur Nombre de réacteurs Puissance nette (MWe)
Argentine CANDU 1 600
Canada CANDU 19 13 513
Chine CANDU 2 1 280
Inde CANDU ou conçu d’après la technologie CANDU 2 + 16 277 + 3 480
Pakistan CANDU 1 125
Romanie CANDU 2 1 305
Corée du Sud CANDU 4 2 579