Contenu vedette

Science nucléaire et réserves d’eau mondiales

L’un des facteurs qui contribuent le plus à la pollution de l’eau dans le monde est l’industrie de la teinture des textiles, qui génère un cinquième de toutes les eaux usées industrielles. Toutefois, le principal producteur mondial de textiles espère changer la donne grâce à la technologie nucléaire.

La Chine a récemment annoncé qu’elle allait inaugurer sa première usine de traitement des eaux usées par faisceau d’électrons. Ce communiqué transmis par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) souligne l’importance de la science nucléaire pour répondre aux préoccupations mondiales en matière d’eau.

« Malgré les progrès réalisés par les technologies conventionnelles de traitement des eaux usées ces dernières années, l’irradiation demeure la seule technologie capable de traiter les colorants les plus résistants présents dans les eaux usées », affirme Sunil Sabharwal, spécialiste en traitement par irradiation au sein de l’AIEA.

Les composants utilisés dans les teintures textiles contiennent des molécules complexes, ce qui empêche les bactéries habituellement employées dans le traitement des eaux usées de décomposer les substances chimiques et d’assainir l’eau à des fins de réutilisation industrielle. Ce qui est impossible pour les bactéries ne l’est pas pour la technologie nucléaire. Grâce à un faisceau d’électrons, ces liaisons chimiques complexes sont brisées et éliminées de l’eau, laquelle peut alors être réutilisée.

L’investissement des Chinois dans la première usine de traitement des eaux usées par faisceau d’électrons constitue un grand pas en avant. Par le biais de son agence pour l’eau et de la Journée mondiale de l’eau, l’ONU a sensibilisé le public à l’importance des ressources en eau planétaires et aux incidences que la pénurie d’eau et les catastrophes liées à l’eau ont sur les êtres humains.

Depuis 2003, l’organisation se concentre sur les problèmes associés à l’eau. « L’eau est au cœur du développement durable. Les ressources en eau et les divers services qu’elles procurent favorisent la réduction de la pauvreté, la croissance économique et la durabilité de l’environnement. De la sécurité alimentaire et énergétique à la santé humaine et environnementale, l’eau contribue à améliorer le bien-être social et la croissance inclusive; elle affecte les moyens de subsistance de milliards de personnes. »

Selon les articles de journalistes chinois, l’industrie de la teinture des vêtements a un impact alarmant sur la santé des résidents à proximité des usines. À Xintang, capitale mondiale du denim, la pollution du fleuve Dong a également contaminé les sols avoisinants, et l’on craint que les courants déversent cette pollution dans d’autres cours d’eau.

Même si cette nouvelle usine de traitement des eaux usées ne résoudra pas complètement le problème la Chine, elle aidera le pays à surmonter certaines de ses difficultés liées à l’eau. La nouvelle installation traitera 1 500 mètres cubes d’eaux usées par jour, soit presque l’équivalent d’une piscine olympique. En cas de succès, cela pourrait ouvrir la voie à d’autres possibilités en matière d’assainissement des réserves d’eau chinoises. Le pays envisage également de recourir à la science nucléaire pour assainir les eaux usées issues des usines pharmaceutiques.