L’industrie nucléaire intervient après les licenciements de General Motors - Association nucléaire canadienne

Contenu vedette

L’industrie nucléaire intervient après les licenciements de General Motors

L’usine de General Motors à Oshawa, en Ontario.

L’industrie nucléaire de l’Ontario a tendu la main aux travailleurs de General Motors (GM) qui seront touchés par la fermeture prévue de l’usine d’Oshawa, en Ontario.

Le 26 novembre, GM a annoncé qu’elle fermerait son usine de montage d’Oshawa à la fin 2019 dans le cadre d’un projet de réorganisation mondiale. La fermeture toucherait plus de 2 500 emplois à l’usine d’Oshawa.

Les licenciements auront une incidence majeure sur l’économie d’Oshawa. Selon Unifor, le syndicat représentant les travailleurs de GM, chaque emploi à l’usine d’Oshawa est lié à sept emplois indirects dans la collectivité.

Mais à peine quatre jours plus tard, l’industrie nucléaire de l’Ontario a pris les choses en main en informant Unifor qu’elle ferait son possible pour amortir le coup porté à la collectivité et des travailleurs.

Bruce Power et Ontario Power Generation (OPG) ont adressé une lettre conjointe aux responsables d’Unifor, pour exprimer leur soutien aux travailleurs de GM à Oshawa.

« Bruce Power et Ontario Power Generation reconnaissent la place qu’ont occupé l’industrie automobile et l’usine de GM d’Oshawa dans l’économie de l’Ontario durant des décennies. Nous croyons que nous pouvons aider au maintien de ces personnes hautement qualifiées dans des emplois bien rémunérés dans l’industrie nucléaire, » ont-ils déclaré dans leur lettre.

« Les gens de métier et les travailleurs qualifiés constituent l’un des plus grands atouts de notre province, et on prévoit un déficit sur le marché du travail en Ontario. Bruce Power, OPG et le parc nucléaire de l’Ontario appuient les possibilités d’emploi et de formation pour les travailleurs qualifiés, » ajoutent-ils.

Les travaux de réfection des centrales nucléaires de l’Ontario – qui se chiffrent à plus de 25 milliards de dollars – constituent le plus important investissement dans les technologies propres au Canada.

Ils créeront des milliers d’emplois et assureront la prospérité économique de l’Ontario pour les années à venir.

Et la lettre de conclure : « Les travaux de réfection d’OPG et le programme de remplacement des composants majeurs (RCM) de Bruce Power sont les plus importants projets d’infrastructure en Ontario. Nous sommes conscients de la valeur d’une main-d’œuvre formée et qualifiée pour l’Ontario, et nous nous réjouissons de jouer un rôle dans le maintien de l’emploi de la main-d’œuvre de l’Ontario.