Gestion des déchets

Déchets

Le niveau de risque associé aux déchets radioactifs varie grandement – depuis les salopettes et les vadrouilles que l’on peut manutentionner sans danger jusqu’aux grappes de combustible qu’il faut confiner pendant de nombreuses années –, mais des projets de décontamination de longue durée s’imposent pour certains déchets qui datent d’avant la mise en place des mesures de contrôle rigoureuses au Canada.

Réglementation de la gestion des déchets

Les organisations nationales et internationales qui réglementent la gestion des déchets s’assurent que les déchets radioactifs sont soumis aux mêmes mesures de contrôle que la manutention des précieux combustibles radioactifs et radio-isotopes et qu’il en sera de même dans l’avenir. Elles encouragent également l’industrie nucléaire à adopter des façons novatrices de réduire la quantité de déchets radioactifs qu’elle génère.

Solutions pour le stockage

Pour stocker les déchets radioactifs, l’industrie nucléaire canadienne a recours à un éventail de mesures correspondant au niveau de risque en question. Ces mesures vont du stockage sur place des déchets de faible activité à la manutention et au stockage à long terme des grappes de combustible irradié dans des installations de refroidissement et de confinement spécialisées.

Stockage à long terme

La viabilité de l’industrie nucléaire repose sur une réflexion à très long terme – dans un horizon de milliers d’années. Deux initiatives sont actuellement en cours en vue de trouver des sites qui permettraient de stocker les déchets radioactifs de façon sécuritaire pour les nombreuses générations à venir.